Historique

L’entreprise Lindner a été fondée par Hermann Lindner, descendant d’une famille d’agriculteurs de montagne de 13 enfants et originaire de Breitenbach. Pendant la guerre Hermann Lindner fut affecté à l’armée de l’air en raison de ses connaissances remarquables. Parmi ses brevets on compte la turbine à double propulsion inversée. Ses dons d’inventeur lui ont valu l’attribution du titre d’ingénieur.

2010

La série 4 Alpin est complétée par les Geotrac 64, 74 et 84. Plus de 30000 clients spécialisés dans l’agriculture de montagne, l’élevage, l’exploitation forestière, l’entretien des espaces verts et les services communaux et forestiers ont, par leurs expériences quotidiennes, apporté une contribution constante au développement des tracteurs Lindner. Grâce à la rénovation thermique du bâtiment de production, Lindner est la première entreprise d’Autriche à se voir décerner la certification basse consommation énergétique pour un bâtiment industriel.

2009

Au printemps, Lindner élargit sa gamme de transport Unitrac avec un nouveau modèle conçu spécialement pour l’élevage dans l’agriculture de montagne. Présentation du nouvel Unitrac 82. Le moteur turbodiesel 4 cylindres de l’Unitrac 82 a une puissance de 82 ch et un couple de rotation de 350 Nm. Au cours d’une grande manifestation d’automne, Lindner présente le premier modèle du Geotrac Série 4 Alpin, le Geotrac 94. Celui-ci est construit sur mesure pour les besoins de l’agriculteur type en milieu alpin et se fait remarquer dans le mode hybride classique. Avec le démarrage du Lindner-EPP (Efficient Power Program) Lindner concentre tous ses efforts pour optimiser en continu la consommation et l’efficacité de ses produits.

2008

Ouverture du centre de développement technologique et d’un nouveau hall de montage. En tant que constructeur spécialisé dans les tracteurs à quatre roues motrices, Lindner présente en permanence des véhicules pratiques et innovants, pour la plus grande satisfaction de ses clients. Le nouveau centre de développement technologique érigé directement au siège de la société, à Kundl, renforce la communication entre Lindner et ses partenaires de développement, ses fournisseurs et ses partenaires commerciaux.

2007

Présentation du Geotrac Série 4 (106 à 126 ch). Des modifications structurelles survenues dans l’économie de plaine et de montagne, une utilisation qui s’industrialise par le biais de coopératives et la tendance générale à des rendements de plus en plus élevés ont amené l'équipe Recherche et Développement de Lindner à développer la nouvelle gamme Geotrac « Série 4 ». Lindner est le premier constructeur de tracteurs à concevoir une cabine sécurisée avec normes ROPS et FOPS et utilise pour la première fois la technologie LED. Il présente un concept révolutionnaire avec le moniteur IBC (succès phénoménal remporté dès la première présentation au niveau national et international par la structure compacte des modèles Geotrac 104, 114 et 124, leurs moteurs Common-Rail économiques, le grand nombre d’équipements de série, la cabine confort avec visibilité panoramique exceptionnelle et le design innovant).

2005

Le 10 000ème GEOTRAC et le 1 000ème UNITRAC sortent des ateliers.Présentation de l’Unitrac Série 2 avec cabine confort basculante. L’Unitrac est la combinaison tout terrain d’un véhicule de transport et d’un porte-outil. La gamme de ses équipements est aussi vaste que ses domaines d’utilisation. Du transport aux services communaux et au déneigement en passant par l’agriculture d'élevage, l'exploitation forestière et l’entretien des espaces verts, l’Unitrac est un outil universel. Lindner répond aux exigences des normes de qualité internationales et obtient la certification ISO 9001:2000 (Gestion de la qualité) et ISO 14001:2000 (Gestion de l’environnement).

2003

Présentation du Geotrac 73 A sur la Foire de Ried. Le Geotrac 73 A est exposé avec un moteur à amplificateur de couple et un centre de gravité bas pour les conditions extrêmes (« alpines »). Attribution du « Prix autrichien de l’innovation » pour le relevage hydraulique électronique à monter ultérieurement. Début de la production du Geotrac 63 Alpin en avril 2004. C’est le plus petit modèle de Geotrac et comme le Geotrac 73, il a un centre de gravité bas idéal en montagne. Investissement de 3 millions d’euros dans l’extension du hall de montage et dans la construction d’un nouveau magasin central.

2002

Présentation des Geotrac 83 et 93 avec une nouvelle transmission à engagement sous charge ZF. Ces deux modèles sont équipés de série d’un Optistop, de 4 roues motrices et d’un blocage du différentiel arrière commandé par bouton. 200 modèles du Geotrac 83 ont d’abord été livrés. Pour améliorer le couple de rotation, le moteur a été équipé d’un turbo. En décembre 2002, présentation du nouvel UNITRAC 78 avec nouveau moteur Perkins sur le salon AGRAMA de Berne, en Suisse. L’Unitrac est un porte-outil complet et polyvalent. Le concept de suspension avec roues indépendantes et élément rotatif a fait ses preuves. Ce génie universel est facile à manœuvrer et économique sur route, il préserve les espaces verts et son fonctionnement est sûr sur le terrain.

2001

Remplacement des modèles Geotrac 60, 70 et 80 par les nouveaux modèles Geotrac 65, 75 et 85. Augmentation de la puissance du Geotrac 50, le plus petit modèle de la série. Les modèles Geotrac 65, Geotrac 75 et Geotrac 85 complètent le programme. Des améliorations techniques leurs sont apportées : prises de force 4 régimes de série, augmentation de la force du relevage ainsi que de la puissance du moteur sur quelques modèles et élargissement de la gamme de pneumatiques

2000

Fin 1999, New Holland a acheté la société Case (avec Case Steyr) qui avait repris 75% de la société Steyr Landmaschinentechnik en 1996. Avec la fusion de Case – New Holland et de Steyr, le constructeur occupait plus de 45% du marché autrichien et ne respectait plus les règlements de l'Union européenne en matière de concurrence. Les modèles M 948/a et M 958/a, fabriqués jusqu’ici par Steyr, sont alors distribués par Lindner sous les références 948, 948a, 958, 958a.

1999

Présentation du modèle haut de gamme, le Geotrac 100. Les modèles Geotrac 50 et Geotrac 60 pouvaient être livrés à un « prix plus avantageux » en tant que tracteurs avec 2 roues motrices. Tous les Geotrac étaient disponibles sur demande comme tracteurs communaux ou forestiers.

1998

Présentation de l’UNITRAC 55/65 et de l’UNITRAC 95. Le mécanisme de déplacement des modèles Unitrac de Lindner est doté d’un concept unique. La sécurité, le confort et la rentabilité sont les arguments plus marquants du nouvel Unitrac. Sur demande, les modèles peuvent être équipés de la suspension hydraulique et notamment du réglage de niveau.

1996

L’avant des appareils est de plus en plus recherché. Pour parvenir à une visibilité maximale sur les équipements auxiliaires placés à l’avant, Lindner a ajouté à son programme des « tracteurs grande visibilité » avec un capot plongeant et une cabine avec de grandes surfaces vitrées. Présentation d’un concept de tracteur entièrement nouveau avec un design ultramoderne et une technique innovante : le GEOTRAC.

1995

Attribution du “Prix tyrolien de l'innovation". Cette distinction est accordée aux entreprises particulièrement performantes en matière d'innovation, après examen minutieux et sélection par un jury d'experts.

 

 

 

 

1994

Présentation de l’UNITRAC 75 K – transporteur universel de catégorie supérieure. Grâce à sa technique de pointe, le transporteur Unitrac 75 dans le domaine communal acquiert une nouvelle dimension pour une utilisation polyvalente. Déneiger … épandre des gravillons… balayer… faucher… éliminer les déchets… actionner des engins rotatifs… hacher… transporter – l’Unitrac peut être utilisé de multiples façons comme porte-outils complet.  Le concept Unitrac de Lindner s'impose de plus en plus.

1992

UNITRAC 60 – Présentation du transporteur universel destiné à l’agriculture. L’Unitrac 60 est le résultat de plusieurs années de travail et la combinaison parfaite du confort, de la puissance et de la rentabilité. Un moteur puissant et un mécanisme de déplacement bien calculé garantissent les meilleures qualités en montée et une adaptation remarquable au sol avec un comportement stable sur route.

1990

Ouverture du nouveau centre d’exposition. Depuis toujours, les clients de Lindner venaient voir les véhicules directement à l’usine. Les ventes-expositions sur le site de l’usine, pour du matériel neuf, du matériel d'occasion, du matériel de démonstration ainsi que des accessoires étaient très fréquentées. Bientôt, l’usine s’avèra trop petite et il fallut une solution de remplacement. Le centre d’exposition de 6000 m de Weinberg à Kundl offre maintenant beaucoup plus d’espace au client.

Ausstellungszentrum mit 6.000 m²
Verkaufsausstellung am firmeneigenem Gelände

1988

Attribution de la distinction nationale « Tiroler Adler » (l’aigle du Tyrol). En raison des performances remarquables et des bénéfices exceptionnels des 40 dernières années, le Tyrol a accordé à la société Lindner le droit d'utiliser l'écusson tyrolien dans les opérations commerciales.

1985

En janvier commence la construction en série d’une toute nouvelle génération de tracteurs. Présentation d’une gamme de tracteurs techniquement au point après un travail de courte durée mais intense : Lindner 1450, 1500, 1600, 1650 et 1700, avec transmission Steyr, moteurs diesel Perkins, chacun en version standard et 4 roues motrices. En juin, la totalité de la production est consacrée à la nouvelle série et tous les modèles fabriqués jusqu’ici sont relayés par les nouveaux modèles. La production du dernier Lindner 520, jusqu’ici le plus gros succès de la société, s’est accompagnée d’un peu de mélancolie.

1984

ZF-Passau n’étant pas intéressé par un développement ultérieur et une modernisation des transmissions fabriquées sous licence chez Lindner et les demandes du revendeur pour une transmission plus moderne se faisant de plus en plus pressantes, Lindner s’efforce de trouver une transmission correspondante. Comme cela avait été le cas pour les dispositifs de levage, Lindner se tourne vers la société Steyr-Daimler-Puch AG. Des premières discussions se déroulent en vue d’une future coopération dans le domaine des transmissions. Le 18 juillet 1984 les négociations débouchent sur la signature d’un accord-cadre avec Steyr-Daimler-Puch. (10 ans plus tard, en 1994, était livrée la 10000ème transmission Steyr).

1982

Au printemps 1982, après presque deux ans de travail, de gros investissements et de nouvelles connaissances en matière de construction des tracteurs permettentde fabriquer en série un 65 ch. doté de tous les détails d’un tracteur de confort. Commercialisation du Lindner 1065 A, premier tracteur de confort Lindner doté d’une plateforme.

1979

Signature d’un contrat de 3 ans pour la fourniture de transporteurs avec la société RAPID, l’une des plus grandes entreprises de matériel agricole suisse. En 1979 Lindner produit environ 60 transporteurs AC 1900 pour RAPID. Le modèle de base de l’AC 1900 est équipé d’une direction assistée, d’un moteur diesel Perkins 3 cylindres, d’un carter de sécurité et d'une transmission à quatre roues motrices. Ce contrat de longue durée contribue à l’augmentation de la production de transporteurs. Les exportations concernent plus de 50% des transporteurs produits.

1976

Pour la première fois en mai, une nouvelle gamme de tracteurs est présentée avec le 520S standard et quatre roues motrices (52 CV DIN) et le 620S standard et quatre roues motrices (62 CV DIN), complétée à l’automne par le 420S standard et quatre roues motrices (42 CV DIN). La nouveauté de la gamme 20 est l’équipement de série de tous les modèles avec direction assistée. La production des modèles existants 420S et 550S est relayée par cette nouvelle série et fin 1976, la production du 350S s'arrête.

1973

Mise en service du nouveau hall pour le transporteur et le SAV. Les halls comprennent un très grand atelier de réparation moderne avec service après-vente et banc d’essai de moteurs ainsi qu’un magasin de pièces de rechange avec service d’expédition, aménagé suite à des expériences nouvelles et pratiques. Début de la production en série du BF 550S en version quatre roues motrices et en version standard pendant l’été 1973. Equipé d’un moteur Perkins à 4 cylindres, ce tracteur garantit puissance et maniabilité.

1970

L'usine de transmission de Passau suspend la production des transmissions A 205 et A 210 qui sont produites par Lindner sous licence à Kundl. Reprise de la production de différentes machines spéciales, de différents dispositifs et modèles de ZF.

1968

Développement et production des premiers modèles de transporteurs pour la culture et l’exploitation de terrains très escarpés. Un mode de transformation rapide et simple permet d’utiliser le transporteur comme véhicule de chargement, d’épandage ou de transport et même d’épandage de purin. Un hall de fabrication a été construit au sud de l’usine pour la production de ces transporteurs.

1967

Introduction de la nouvelle série de tracteurs 450 N et A, 250 N et A équipés de moteurs Perkins 3 cylindres à refroidissement hydraulique et de la transmission A-210-ZF. Début de la spécialisation en tracteurs pour l’agriculture d’élevage. Arrêt de la fabrication des modèles produits jusqu’ici, BF 22, BF 25, BF 35 et BF 45.

1963

Augmentation de la demande de tracteurs plus puissants. Lindner utilise alors des moteurs Perkins (numéro un mondial des fabricants de moteurs diesel industriels), avec transmission de ZF Passau. Arrêt de la fabrication des deux séries Lindner JUNIOR et LW 20 avec moteur Warchalowski.

1959

Présentation des modèles BF 22 N et A. Ce tracteur est disponible en version standard et en version 4 roues motrices avec le moteur de série à 4 temps et 2 cylindres refroidi à l’air. Introduction de la marque « Ami de l’agriculteur ». A la même époque les tracteurs sont équipés d'une nouvelle carrosserie plus moderne.

1958

Doublement de la surface du hall de production. L’usine emploie 200 salariés et environ 200 tracteurs quittent ses ateliers chaque mois.

1957

Un petit tracteur de 9 ch est mis au point à la demande de l’Institut de recherche et de développement de Wieselburg. Le moteur du Lindner Junior HRL 9 a été construit par Rudolf Lindner senior, qui a posé ainsi la première pierre du site de production de moteurs à Kundl. Le moteur Junior à deux temps est extrêmement robuste et son graissage à l’huile neuve lui assure une durée de vie particulièrement longue. Au cours de l’été 1957, un important incendie détruit le premier étage et le toit du hall de production.

1956

Construction d’un nouveau site de production ultramoderne. L’usine de tracteurs compte déjà 150 employés. Chaque mois environ 70 tracteurs quittent l’usine de Kundl, surtout pour les clients autrichiens mais aussi à destination de l'Espagne, de la France et de l'Italie.

1953

Lindner pose le premier jalon du succès actuel de l’entreprise avec la mise au point du premier tracteur à 4 roues motrices en Autriche. Les avantages : la préservation du sol, la sécurité accrue par le freinage des 4 roues motrices et les avantages constatés lors des travaux avec chargeuse avant se sont imposés et sont toujours d'actualité. Il fait rouler pour la première fois un tracteur de construction artisanale produit dans le minuscule atelier et présenté au public la même année à la foire d’automne de Vienne. Le modèle 14 ch rencontre un grand succès, même si de nombreux « connaisseurs » de l’agriculture considèrent comme une « absurdité de vouloir produire des tracteurs au Tyrol » compte-tenu de la situation économique de l’époque. Lindner S14

1948

Il fait rouler pour la première fois un tracteur de construction artisanale produit dans le minuscule atelier et présenté au public la même année à la foire d’automne de Vienne. Le modèle 14 ch rencontre un grand succès, même si de nombreux « connaisseurs » de l’agriculture considèrent comme une « absurdité de vouloir produire des tracteurs au Tyrol » compte-tenu de la situation économique de l’époque.

1946

Début de la production de scies alternatives de montagne. Lindner commence par louer un petit atelier dans la cour d’une ferme de Kundl, dans lequel il construit des scies alternatives de montagne et des machines à bois portatives sur un vieil établi.